Spicy Week 🌶 #1 : Un match 6 pour l’histoire

Et oui, il l’a fait !!

Pascal Siakam vient de mettre la cerise sur l’immense pièce montée qu’est sa saison 2018-2019, dans un match 6 dantesque. Notre Pascalou national a répondu plus que présent lors de ses 46 minutes sur le terrain avec 26 points, 10 rebonds, 3 passes décisives à 10/17 au tir, 3/6 derrière l’arc.

Pascal a montrĂ© toute sa palette offensive au cours des 4 quart-temps de ce game 6 : il a montrĂ© de l’adresse, des qualitĂ©s athlĂ©tiques, de la finesse… Bref on a retrouvĂ© le vrai Siakam. 

Dès le premier quart-temps, on se dit que le Pascal Siakam de ce soir n’est pas le mĂŞme que celui du match 5. Après un rĂ©cital de Lowry qui inscrit nos 11 premiers points, il plante un premier tir du parking depuis le corner. 30 secondes plus tard, un Kawhi Leonard bien doublĂ© trouve notre Camerounais ouvert dans l’axe, qui sanctionne encore. Au meilleur des moments, il a su sortir d’une spirale nĂ©gative en terme d’adresse (sur ses 12 dernières tentatives Ă  3 points dans cette sĂ©rie, il n’avait pas mis un seul tir). Quelques minutes plus tard, Siakam est Ă  la rĂ©ception d’un joli Alley-Oop de Kyle Lowry : c’est clair, il est bien en jambes pour cette dernière rencontre de l’histoire de l’Oracle Arena.

Dans le deuxième quart-temps, alors que les Warriors recollent au score, Pascal est de retour offensivement avec un troisième panier à 3 points. Il va ensuite faire parler ses qualités d’athlète en transition avec des pénétrations qui font très mal aux Dubs : que ce soit pour finir lui-même ou délivrer de belles passes décisives pour Serge Ibaka ou Kawhi près du panier, aucun soucis pour notre poste 4 couteau-suisse.

Dans le troisième quart temps, le futur MIP 2019 est en pleine confiance et nous met 3 de ses petits floaters dont il a le secret. Les Raptors finissent ce quart-temps menés de 2 points… l’atmosphère est irrespirable.  

Dans les 12 dernières minutes du match, Pascal se mue en soldat de l’ombre au service de l’équipe, se battant à chaque instant dans la raquette notamment contre Draymond Green.  Par exemple lors de ce rebond énorme qu’il arrache à André Iguodala où l’action débouche sur 3 lancers de VanVleet pour recoller à 99-99. Après un incroyable show de l’ami Fred dans le quatrième quart, c’est le Cameroun et les bouteilles de sauce piquante du monde entier qui explosent lorsque Pascal inscrit le dernier panier dans le jeu des Raptors.

On a tremblé jusqu’au dernier shoot de Stephen Curry mais c’est bien Toronto le champion NBA 2019 avec un Pascal Siakam qui finit la série à 19.8 points, 7.5 rebonds et 3.7 passes de moyenne, pour notre plus grand bonheur.

Merci pour tes finales, et pour toute ta saison Pascal.  Pas seulement pour ce que tu as fait sur les parquets mais aussi pour tout ce que tu fais en dehors. On se retrouve l’an prochain.

Par Flavien B (@P_SiakamFR)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.