One week in Ontario #1: Les champions sont de retour

NBA is back ! Tous les mardis soirs, retrouvez un bilan des rencontres de la semaine écoulée, et une présentation de la suivante.

New Orleans Pelicans @ Toronto Raptors: 122-130 OT

Soir de fête à la ScotiaBank Arena ! Les Raptors ont eu droit à leur bague de champions, et le public de Toronto à sa bannière suspendue au plafond de la salle. Une cérémonie forte en émotion et en hommage. Mais il y avait un match a jouer ensuite. Pour inaugurer la saison post-titre, c’était les Pelicans qui se présentaient dans l’Ontario. Privés de Zion Williamson, les hommes d’Alvin Gentry se sont présentés sur le parquet pour gagner et bousculer les champions. Tout n’était pas parfait du côté des Raptors, loin de là. Mais malgré cela, l’état d’esprit est irréprochable. La volonté affichée de ne surtout pas perdre ce match post-cérémonie, surtout durant la prolongation que Toronto a dominé de la tête et des épaules. Une victoire qui permet de faire le premier pas dans cette saison 2019/2020.

Toronto Raptors @ Boston Celtics: 106-112

Opposition de gala au TD Garden pour le home opener des Celtics ! Pourtant Toronto démarre bien le match et s’accroche. Malheureusement, Tout ne fonctionne pas comme prévu. Boston écrase littéralement les Raptors au rebond et inscrivent énormément de points sur seconde chance. Pourtant limités à moins de 40% de réussite par de bonnes défenses des Raptors, Jaylen Brow, en forme ce soir là, et ses potes s’imposent à domicile face à un adversaire coriace de la division Atlantique. Trop de pertes de balles plombent les espoirs de victoires des hommes de Nick Nurse.

Toronto Raptors @ Chicago Bulls: 108-84

Le premier back-to-back de la saison avait lieu au United Center de Chicago. Les Bulls qui s’étaient imposés la veille à Memphis ouvraient leur saison à domicile. Mais les Raptors ont gâchés la fête. Réveillés par la défaite plus que frustrante face à Boston, les hommes de Nick Nurse ont serrés la vis au niveau du rebond défensif (Serge Ibaka et OG Anunoby se sont lancés dans un concours de contres) et on fait respecté la hiérarchie de l’Est. Malgré une entrée intéressante de Coby White, Chicago n’a pu tenir le choc face aux champions en titre qui maintienne donc leur bilan au dessus des 50% et montrent qu’il y a encore et toujours un capacité de réaction à Toronto.

Orlando Magic @ Toronto Raptors: 95-104

Back to 95 cette nuit à Toronto. Hommage aux 25 ans de la franchise, les Raptors, vêtu du célèbrissime maillot au dino, se sont imposés difficilement face aux Magic. Malgré un très bon début de match, il y a eu du moins bien dans le second quart-temps et Orlando recolle. Toronto recreuse l’écart après la mi-temps, mais se fait rejoindre de nouveau. C’est dans le money time que Pascal Siakam et Kyle Lowry font la différence pour permettre à Toronto de s’imposer. Savoir gagner, même quand tu n’es pas extraordinaire, c’est une force qui peut être utile à l’avenir.

Bilan de la semaine: 3-1 – Bilan total: 3-1

Joueurs en vue:

Fred Van Vleet: Alors lui clairement il a pas dû comprendre que les Finals étaient gagnées. Career hihg en opening night avec 34 points sur les Pelicans, il baisse ensuite un peu le rythme face aux Celtics. Mais pour autant, il est le troisième meilleur marqueur de la franchise et contribue fortement au bon fonctionnement du cinq majeur. Si il continue, ça sent le candidat MIP.

OG Anunoby: Il confirme que la saison passée est oubliée. Perturbé par les blessures, on sent qu’il a quand même bien profité de la présence d’un certain Kawhi Leonard tous les jours à l’entrainement. Abnégation en défense, énergie de malade à chaque instant, des contres monumentaux face aux Bulls. Un jeune qui peut aller loin, très loin.

Serge Ibaka: Pivot de la second unit, il se régale chaque soir. Du double-double à la pelle, des petits contre par çi par là, et une énergie et une détermination qui peut te bouger une équipe quand elle prend l’eau. Mettez vous à la place des adversaires, quand Marc Gasol sort, Serge Ibaka se ramène prêt à te déboîter.

(Mention spéciale à Matt Thomas qui a fait une superbe prestation face aux Bulls.)

Joueurs en difficulté:

Marc Gasol: Alors oui le problème principal de ce début de saison, c’est le niveau affiché par l’Espagnol. Champion NBA et champion du monde la même saison (le seul avec Lamar Odom), il faut avoir encore faim quand les matchs reprennent. Beaucoup de fautes, trop peu de scoring, une frustration que l’on sent grandissante… Attention Marco, si tu veux qu’on accepte la picole, il faut de bonnes occasions.

Norman Powell: Pourquoi est ce qu’on a toujours l’impression qu’il a du mal à s’exprimer ? A part quelques coup d’éclats, Norman Powell semble relativement discret dans cet effectif. Il se donne ça il n’y a aucun problème. Mais dans la second unit, on a besoin des points qu’il peut apporter. Tout ne repose pas sur lui certes, mais il nous en faut plus pour nous faciliter les matchs.

Stanley Johnson: C’est peut être un peu dur de ma part de le placer ici aussi vite. Il vient d’arriver dans l’équipe et n’a pas eu un temps de jeu conséquent. Mais du peu que j’en ai vu, je ne l’ai pas trouvé au niveau. J’espère que ce n’est qu’une question d’adaptation, parce que sinon, attention à ne pas cirer le banc des champions.

Le joueur de la semaine: Pascal Siakam

Oh my ! Quel début de saison de Pascal Siakam ! 27,5 points par match (contre 16,9 la saison passée), 10,3 rebonds, 3 assists, 48% au tir, 42% à trois points et 96% au lancers francs. Après avoir signé son contrat max, Pascalou confirme qu’il est l’avenir de la franchise. Son entente avec Kyle Lowry et Fred Van Vleet est superbe à regarder, et ses aptitudes techniques et sa fluidité dans le jeu augmente de matchs en matchs. All-Star vous avez dit ? J’en connait quelques uns qui y croient dur comme un contre d’Ibaka.

Article rédigé par @auriverde777

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.