One Week in Ontario #5: Bah alors Joel ?

Orlando Magic @ Toronto Raptors: 97 – 113:

La semaine démarre bien pour Toronto avec la réception d’Orlando, déjà vaincu à la ScotiaBank Arena plus tôt dans la saison. Le Magic s’accroche dans le premier quart-temps, mais perd Vucevic et Gordon avant la pause et rentre aux vestiaires avec un retard de dix points. L’écart ne diminue pas en seconde période et Toronto s’impose dans un match où toute l’équipe a su trouver son rythme. Van Vleet et Siakam ont été très bons bien sûr, mais c’est le trio RHJ-Terrence Davis-Chris Boucher qu’il faut célébrer. 39 points, 24 rebonds et 8 assists à 15/26 au tir. Vous parliez de problème de profondeur d’effectif ?

Toronto Raptors @ Atlanta Hawks: 119 – 116:

Dire que les déplacements à Atlanta ne sont plus synonymes de victoires plus accessibles n’est pas un blasphème, loin de là. Emmenés par un Trae Young qui ne lâche rien, les hommes de Lloyd Pierce ont poser des problèmes aux Raptors. Menés pendant presque toute la rencontre, Siakam & Co ont fini par l’emporter dans le dernier quart. Young malgré un très joli 30-10-10 n’a pu éviter la défaite des siens. Siakam a encore été instopable et Van Vleet continue d’être un meneur titulaire plus que convaincant. Malgré cela, le déroulé du match n’était pas particulièrement rassurant à deux jours de la réception des Sixers.

Philadelphia 76ers @ Toronto Raptors: 96 – 101:

Un jour, un joueur plutôt bon au sport inventé par le professeur Naithsmith a dit « l’attaque fait lever les foules mais la défense fait gagner des titres ». Autant vous dire qu’à Toronto, quand ça défend tout le monde se lève aussi ! C’est pas Joel Embiid qui vous dira le contraire. 0 points à 0/11 avec 4 pertes de balles et 5 fautes. Voilà la ligne de stats du Camerounais qui n’a pu que constater que le trashtalking de la ScotiaBank Arena est plutôt en forme (fans faisant l’avion quand il allait sur la ligne des lancers, Drake scandant MVP dans sa direction). Face à un gros concurent aux hauteurs de l’Est, les Raptors ont parfaitement assumés leur statut de champion en titre. Défense collective étouffante, efficacité offensive. Résultat, toujours pas de défaite à domicile cette saison.

New York Knicks @ Toronto Raptors: 98 – 126:

Welcome Toronto ! C’est avec le maillot City Edition que Toronto recevait les Knicks de RJ Barrett. Après un début de match tonitruant, les Raptors se font reprendre puis dépasser par les Knicks. Mais la profondeur du banc de Toronto et les largesses défensives des hommes de Fizdale finiront par donner la victoire aux locaux. Siakam atteint encore les 31 points, Fred Van Vleet se fait plus discret tout en restant propre, et le banc explose littéralement (4 joueurs au dessus des 10 points). La conclusion parfaite pour une semaine sans défaite.

Bilan de la semaine: 4-0 Bilan général: 13-4

Joueurs en vue:

Pascal Siakam: Que dire de plus sur Spicy P ? Le meilleur poste 4 de l’Est (si on considère Giannis comme hors catégorie) ? On en est vraiment pas loin. Même bien défendu, il continue à faire gagner son équipe et à faire vivre ses coéquipiers. Un joueurs qui garde son humilité et qui ne force pas son jeu tout en enfonçant le clou quand il le faut. La formation Toronto: un jour va falloir se poser et en parler.

Terrence Davis: Kyle Lowry blessé ? Pas de problème. Fred Van Vleet peut tenir la mène. Ah oui mais qui devient son back-up ? T’inquiètes. des non-draftés qui font le taf on en a en stock. Appliqué en défense et déjà dangereux offensivement, il fait son travail et montre des signes de progression constante.

Chris Boucher: Same as Terrence Davis en fait. Besoin d’un back-up dans la raquette ? Chris Boucher ramène du double-double par paquet de 12. Une énergie monstrueuse (un Ibaka en plus jeune) et une intelligence dans la défense qui ne demande qu’à augmenter. BONJOUR !

Nouvelle mention spéciale pour Marc Gasol qui a mit Joel Embiid dans sa poche arrière une fois de plus. L’Espagnol revient de mieux en mieux en défense et sa vision du jeu profite à des gars comme Fred Van Vleet qui coupe dans la raquette adverse pour finir proche du panier.

Joueur en difficulté:

OG Anunoby: Semaine plus compliquée pour OG cette fois çi. Il a porté des lunettes au début du match contre Orlando avant de les laisser de côté. Rien d’affolant néanmoins puisqu’il reste primordial dans le 5 de départ et qu’il ne force pas ses shoots. Juste une semaine sans.

Joueur de la semaine: Fred Van Vleet

En une semaine, Steady Freddy a donc été mis en avant par la franchise pour la révélation du maillot City Edition, posé 24 points et 7 assists face à Markelle Fultz, 25 points et 9 assists sur Trae Young, et 24 points plus 8 assists contre Ben Simmons… Je répète, FVV, non drafté, a littéralement pourri deux numéros 1 de draft et un top 5. Il vous en faut plus ? Une défense de chien, 47% de réussite au tir et des finitions sous le panier après contacts toutes plus improbables les unes que les autres. Bet On Yourself !

Calendrier de la semaine à venir:

Il faudra profiter du déplacement en Floride pour y affronter le Magic. Après cela, les choses sérieuses vont commencer avec tout d’abord la réception du Jazz dans la nuit de dimanche à lundi. Ensuite ? Eh bah en vrac comme ça: Miami, Houston, à Philly, Clippers, Indiana puis Boston deux fois. Let’s go Raptors !

Rédigé par @auriverde777

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.