One Week in Ontario #8: The Klaw is back !

Los Angeles Clippers @ Toronto Raptors: 112-92:

De retour au Canada pour la première fois depuis sa signature en tant qu’agent libre avec les Clippers, Kawhi Leonard recevait donc sa bague de champion obtenu avec les Raptors. Le sourire aux lèvres et ovationné par le public du Air Canada Centre, The Klaw n’a pour autant pas eu de scrupule quand il a fallu s’imposer. 23-5-6 à 8/14 au tir. Un soir de match tranquille pour lui. Toronto est pourtant devant après un très bon premier quart, mais c’est le second run qui plante les Raptors. Un 37-14 encaissé qui plie le match et ne laisse aucun espoirs à Siakam and co. Encore une fois, l’adresse n’est pas présente et on le sait dans ces cas là, difficile de remporter un match.

Brooklyn Nets @ Toronto Raptors: 102-110:

Toujours privés de Kyrie Irving, les Nets étaient emmenés par un Spencer Dinwiddie qui sent qu’il y a un coup à joué dans la course au MIP. Mais dans le sillage d’un Pascal Siakam en double-double et d’un Marc Gasol dominant, les Raptors prennent les devant dans le premier quart et gère ensuite leur avance jusqu’à la fin du match. Norman Powell, titulaire en l’abence de Fred Van Vleet, fait un travail impressionant et Serge Ibaka mange DeAndre Jordan en sortie de banc.

Cleveland Cavaliers @ Toronto Raptors: 113-133:

Qu’il est loin le temps où les Cavaliers débarquaient en terrain conquis dans l’Ontario ! Aujourd’hui ce sont Collin Sexton et Darius Garland qui portent Cleveland. Mais face au trio Lowry-Powell-Siakam, difficile d’exister. Toronto fait la course en tête d’un bout à l’autre, Lowry est en 20 points 11 passes, Siakam 33 points, Powell à 73% au tir dont 62% à trois points. Une série de victoire qui débute et le moral remonte.

Toronto Raptors @ Detroit Pistons: 112-99:

Que dire de ce match… Oui la victoire est sérieuse et logique. Mais le prix payé est très élevé. Marc Gasol est contraint de quitter ses partenaires très tôt dans la rencontre Avant que Norman Powell ne le rejoigne… Toujours privé de Fred Van Vleet, Toronto s’en remet à Kyle Lowry qui termine en triple-double malgré un pourcentage compliqué, et à Serge Ibaka qui relève parfaitement le défi André Drummond. Malheureusement, Pascal Siakam rejoindra lui aussi le groupe des joueurs indisponibles pour une durée encore indéterminée…

Washington Wizards @ Toronto Raptors: 118-122:

L’infirmerie est pleine à Toronto ! Alors que Fred Van Vleet faisait tout juste son retour, Marc Gasol, Norman Powell et Pascal Siakam rejoignent Matt Thomas et Stanley Johnson parmi les absents. Serge Ibaka, qui prenait donc la place de son compatriote au poste de pivot, et Patrick McCaw complétaient donc le starting five. Malgré un gros match de Bradley Beal, Toronto profite des largesses défensives des Wizards pour prendre 17 points d’avance dès le premier quart-temps. Durant le reste de la rencontre Washington tente de revenir mais Toronto maintient l’écart jusque dans les dernières minutes. La fin de match est plus tendue qu’elle n’aurait dû l’être et il faut un gros trois points de Kyle Lowry et des lancers de Fred Van Vleet pour valider la victoire. Au passage, Steady Freddy est tout proche du triple-double pour son retour, Serge Ibaka est très sérieux dans la raquette et Patrick McCaw profite de ses minutes pour se montrer.

Bilan de la (longue) semaine: 4-1 Bilan total: 20-8

Joueurs en forme:

Serge Ibaka: Sergio va être extrêmement important durant l’absence de Marc Gasol et pour le moment, tout va bien. A part la bulle face aux Clippers, il a inscrit 18,5 points et prit 10 rebonds de moyenne sur les 4 derniers matchs. Un gros point positif à l’aube d’une semaine compliquée.

Norman Powell: Avant sa blessure, Norman Powell marchait sur l’eau en l’absence de Fred Van Vleet. La vingtaine de points par match, quelques dunks en contre-attaque, une défense plutôt correcte, le voir sortir du terrain avec l’épaule luxée était un déchirement. Get well Norm’

Joueurs en difficulté:

Terrence Davis: En l’absence de Fred Van Vleet, beaucoup de regards se sont tournés vers TDII. Alors oui l’engagement et la bonne volonté est présente. On sent bien qu’il a du potentiel et quand on voit ce qu’est en train de devenir Fred Van Vleet, on a bon espoir.

Stanley Johnsons: Oui je sais je tire sur l’ambulance mais bon il me cherche aussi. Indisponible depuis dix ans, il ne montre absolument aucun enthousiasme sur le banc. Difficile d’avoir un tel poids mort (à l’instant T) dans le roster. Le contraste avec Rondae Hollis-Jefferson, l’autre recrue en tant qu’agent libre de l’été, est flagrant !

Joueur de la semaine: Kyle Lowry

Vous la sentez la montée en température du meneur All-Star ? Après un match compliqué face aux Clippers, on a:

-17 points, 4 rebonds, 6 assists contre Brooklyn

-20 points, 4 rebonds, 11 assists contre Cleveland

-20 points, 10 rebonds, 10 assists à Detroit

-26 points, 4 rebonds, 9 assists contre Washington

Et tout cela avec encore et toujours une défense sérieuse, le petit passage en force provoqué. Bref un leader et un All-Star plus que mérité ! Rajoutez à ça sa fondation, le dîner de Thanksgiving pour les sans-abris. Monsieur Kyle Lowry !

 

Calendrier de la semaine à venir:

Attention ça va faire mal: Réception de Dallas, back-to-back à Indiana, le match de Noël à domicile contre les Cletics (immanquable !), puis de nouveau les Celtics cette fois au TD Garden. Tout cela vraisemblablement sans Pascal Siakam, Norman Powell et Marc Gasol. Autant vous dire que cela s’annonce très compliqué.

Rédigé par @auriverde777

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.