Fred is back!

« Je veux être payé ». Voilà ce que lançait Fred Van Vleet dans The old man and the tree le 12 novembre dernier. Demande entendue et acceptée par le front office, puisque Fred a touché le pactole. 85 millions de dollars sur quatre ans, avec la quatrième en player option. De non-drafté à plus de vingt plaques par an, l’ascension est fulgurante pour le jeune meneur. Mais une question se pose alors. Est-ce un bon deal?

La prolongation de contrat de Fred Van Vleet va sans doute faire grincer des dents chez les fans des Raptors. Le contrat peut paraître exagéré pour le meneur qui n’a pas spécialement produit de bons playoffs 2020. Mais Fred n’a que 26 ans et est en constante évolution. Avec une production très correcte lors de la dernière saison régulière (17,6 pts; 3,8 rebonds; 6,6 assists), il a su s’imposer dans le roster titualaire de Nick Nurse, tout en offrant de bonnes assurances sur la base arrière. Dans une saison qui s’annonce comme étant de transition avec l’objectif grec en ligne de mire, il constituera une base solide avec Siakam et Lowry, sur laquelle Nurse pourra se reposer.

Quant à son salaire, que dire ? Oui c’est beaucoup. Mais Fred veut devenir un meneur influent dans cette ligue, en tout cas il y croit. Le pari est osé, mais le choix a finalement vite été fait par Masaï. Tous les meneurs intéressants ont trouvé une franchise depuis le début de la Free Agency. Et finalement, aux vues des chiffres pratiqués depuis le début de la phase de trade, on peut presque parler de bonne affaire. Il est déjà intégré, jouit de l’amour des fans de Toronto et est déjà, a seulement 26 ans, un meneur qui compte en Nba. Avec un Lowry vieillissant, il pourra devenir le prochain meneur adulé par la Scotiabank Arena.

Le danger repose finalement entièrement sur les épaules de FVV. Avec un tel contrat, les critiques seront plus nombreuses et les attentes plus grandes et ses déclas ambitieuses peuvent se muer en blagues virales sur les réseaux sociaux.

En conclusion, les Raptors prennent un risque qu’il fallait prendre. La saison prochaine sera l’occasion de voir si un tel investissement est justifié. Il ne tient plus qu’à Fred de nous le prouver. Bonne chance Fred! Et n’oublie pas une chose. Bet on yourself!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.