One Week in Ontario #6: Le mojo revient petit à petit !

Orlando Magic @ Toronto Raptors: 102-115

Première manche d’une double opposition qui a tout d’un classique depuis deux saisons entre Toronto et Orlando. Après une série de 3 défaites, dont la dernière absolument abominable contre les Sacramento, les hommes de Nick Nurse se devaient de réagir. Et ils l’ont fait ! Guidés par Fred VanVleet qui profitent des erreurs de la défense floridienne, et Pascal Siakam qui règne sur la peinture, Toronto créer rapidement un premier écart puis ne lâcheront plus la tête de la rencontre. Avec une avance régulièrement aux environs des 15 points, les Raptors se permettent de gérer le rythme du match et parviennent appuyer sur l’accélérateur dès qu’Orlando tente un retour. Kyle Lowry est en mode distributeur (12 points et 15 assists), Aron Baynes gobe du rebond (16 rebonds dont 13 défensifs) et met Nikola Vucevic dans sa poche, Toronto fait tout ce qu’il faut pour accumuler de la confiance. Quand en plus le fameux trou du quatrième quart-temps n’a pas lieu, ça donne une victoire sérieuse et méritée pour les Raptors. Il faut que cela devienne un standard.

Toronto Raptors @ Orlando Magic: 123-108

Cette fois ci, c’est à l’Amway Center d’Orlando que le Magic et les Raptors se sont affrontés. Si le Magic avait à cœur de livrer un gros match en l’absence d’Aaron Gordon, blessé lors du match précédent, Toronto de son côté enregistrait le retour de Norman Powell, de nouveau dans le cinq majeur en remplacement d’OG Anunoby. Le Magic démarre le match pied au plancher et inflige un sainglant 11-0 aux Raptors. Mais Fred VanVleet va être monstrueux. Il inscrit 17 points dans le premier quart-temps et permet aux Raptors d’être en tête après douze minutes. Si le reste de l’équipe est un peu plus en dedans, Steady Freddy est tout simplement inarrêtable et contribue plus que grandement au run du troisième quart-temps qui met Toronto en très bonne position. Attention voilà le code wifi : 54 points – 3 rebonds – 2 assists – 3 interceptions – 3 contres -17/23 au tir dont 11/14 de loin. Record de franchise, et record pour un non-drafté. En plus vous repartez avec la victoire, que demander de plus ?

Toronto Raptors @ Brooklyn Nets: 123-117

Parlons tout de suite du côté scandaleux de la rencontre. Kevin Durant, englué dans le protocole Covid, ne peut débuter la rencontre. Il est finalement autorisé à prendre part au match et entre donc sur le parquet au milieu du premier quart-temps. Jusqu’ici tout va bien. Mais au milieu du troisième quart-temps, on apprend qu’il est de nouveau sous protocole Covid et ne reviendra pas. Incompréhensible. Sur le plan du jeu, Toronto mène la danse très tôt dans ce match. Kyle Lowry est au four et au moulin et les Raptors profitent des faiblesses défensives des Nets pour créer un premier écart. Mais les Nets recollent au fur et à mesure que la rencontre avance. Ils repassent même devant durant le troisième quart, avant que Toronto ne parvienne à reprendre le dessus et compter une possession d’avance avant les douze dernières minutes. Pourtant, ce sont les Nets qui vont faire la course en tête dans ce dernier-quart-temps. Malgré un match relativement faible au scoring de la part du duo Harden-Irving, Brooklyn reste redoutable. C’est à ce moment que la défense des Raptors step-up pour permettre à Kyle Lory et Pascal Siakam de réaliser le run victorieux. Toronto a su bloquer les stars des Nets (32 points pour le duo Harden-Irving) tout en étant efficace en attaque (50,5% au tir dont 40,6% de loin) pour valider une troisième victoire de rang.

Toronto Raptors @ Atlanta Hawks : 121-132

Deuxième match d’un back to back compliqué pour les Raptors. Après avoir réussi à s’imposer face aux Nets, Toronto se retrouvait opposé aux Hawks. Si le début de match est légèrement en faveur des Raptors qui proposent une défense de qualité, l’adresse est dans le camp des Hawks. Après un second quart-temps où Trae Young & co shootent à 62%, Atlanta est en tête d’une possession à la pause. Le retour des vestiaires est alarmant pour Toronto qui accuse rapidement un retard de dix points. Mais Chris Boucher est en forme et permet aux Raptors de rester au contact. Malheureusement, le Hawks sont létals à trois points et réussissent à verrouiller chaque tentative de retour des Raptors dans le dernier quart-temps. Malgré un Chris Boucher record (29 points et 10 rebonds), Toronto s’incline.

Bilan de la semaine : 3-1 Bilan de la saison : 10-13

Joueurs en forme :

Fred VanVleet :

Comment ne pas parler du nouveau record enregistré par Fred VanVleet : 54 points inscrits dans la rencontre face au Magic, record de franchise, et record pour un non drafté. Kyle Lowry ne manquait pas d’éloges pour son « little brother » et s’il a été plus discret au scoring les matchs suivants, son impact défensif reste irréprochable.

DeAndre Bembry:

Plusieurs performances intéressantes pour DeAndre Bembry qui a un profil à la RHJ de l’an passé : de l’énergie et du hustle, capable de faire step-up la défense collective et en même temps d’apporter un peu offensivement. Les minutes vont coûter cher en sortie de banc, Bembry veut sa part du gâteau.

Joueur en difficultés :

Terrence Davis :

On sent que cette saison est compliquée pour TDII. Il a de bon passage, et sa capacité à être menancant de loin tout en sachant provoquer en pénétration restent très utiles. Mais on le sent facilement frustrable et pas toujours dans un rôle qui lui convient.

Joueur de la semaine : Pascal Siakam

Voilà où on veut voir Siakam plus régulièrement. Des matchs à +30 points sans fioritures, des pénétrations efficaces et énergiques, de grosses défenses, Toronto a besoin de ce Spicy P qui permet à toute l’équipe de profiter des espaces qu’il provoque. Il faut confirmer sur le long terme, mais le Siakam de la bulle a définitivement disparu.

Calendrier à venir :

Memphis, Tennessee. Washington DC. Boston, Masachussets. Voilà les trois destinations à venir pour les Raptors qui ont l’occasion de se rapprocher encore un peu du bilan équilibré, avant un remake des playoffs de la saison passée contre les Celtics.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.