One Week in Ontario #7: Toronto de retour dans la course aux playoffs !

Toronto Raptors @ Memphis Grizzlies: 128-113

Le début de match de Toronto est plutôt positif. La défense fonctionne bien et le premier écart est créer par les Raptors. Malheureusement, Kyle Lowry va sortir très rapidement sur blessure et ne reviendra pas sur le parquet. Par la suite, la défense flanche et Memphis se régale offensivement. Heureusement, Toronto ne lâche pas offensivement et reste au contact. Mais il y a de la frustration dans le jeu des Raptors. Jonas Valanciunas se régale dans la peinture et les (trop) nombreux coups de sifflets énervent. Pascal Siakam se fait prendre par les arbitres, avant que Nick Nurse ne soit lui exclut pour une deuxième faute technique. C’est à ce moment-là que Toronto se réveille et décide de rentrer en mode rouleau compresseur. Fred VanVleet, Pascal Siakam et Norman Powell vont porter l’attaque et permettre à l’équipe de reprendre le lead en début de dernier quart pour ne plus la lâcher, en infligeant un violent 43-18 après cette expulsion. A eux trois, ils inscrivent 29 des 34 points des Raptors dans les douze dernières minutes. Belle victoire compte tenu de l’adversité et de la mauvaise performance défensive pendant trois quarts-temps, mais il faudra faire mieux que ça pour gagner contre des franchises plus en confiance que les Grizzlies.

Toronto Raptors @ Washington Wizards: 137-115

Toronto démarre bien la rencontre avec une circulation de balle efficace menant à des shoots ouverts leur permettant de mener de 12 points après le premier quart-temps. Défensivement, même si Robin Lopez prend la mesure de Chris Boucher, Bradley Beal est plutôt bien maîtrisé. Mais une baisse d’intensité dans le second quart-temps suffit à ramener les Wizards à deux possessions avant le retour des titulaires. C’est quand la défense step-up de nouveau, provoquant des pertes de balles et des points faciles en transition, que Toronto retrouve un écart de 13 points à la pause. La seconde mi-temps a un air de déjà-vu. Les Raptors commencent par augmenter légèrement leur avance avant d’encaisser un gros run des Wizards. Nick Nurse décide de prendre un temps mort, remet les idées de ses joueurs en place et l’équipe, sans paniquer outre mesure, reprend le large. Toronto gère le dernier quart-temps avec calme et sérénité, tout en profitant d’une soirée très discrète de Bradley Beal (24 points, mais à seulement 8/20 au tir) et de quelques coups de sifflet (ou l’absence de coups de sifflet favorable aux Wizards) pour infliger un run de 11-0 et valider une 5ème victoire en 6 matchs avant un gros défi en back to back face à Boston.

Toronto Raptors @ Boston Celtics: 106-120

Le début de match est très difficile pour Toronto qui démarre par un 1/7 en attaque alors que Boston trouve les bons spots et créer le premier écart du match. Petit à petit, les débats se rééquilibrent et les Raptors reviennent à seulement deux possessions après le premier quart-temps. Lors de ce deuxième match en deux jours, Nick Nurse et ses joueurs sont moins énergiques. En face, Sami Ojeleye est absolument inarrêtable. Toronto s’accroche et force Boston à ne pas relâcher la pression. Revenus à trois unités à une minutes de la mi-temps, les Raptors rentrent aux vestiaires menés de 10 points. Le troisième quart-temps restera dans les mémoires par les superbes quatre dernières minutes durant lesquelles aucune équipe ne parvient à inscrire le moindre point (vu les shoots pris vous me direz c’est compréhensible). Sauf qu’à ce jeu-là, les Celtics avaient l’avantage au score et restent donc en tête avant le dernier quart-temps. Paradoxalement, même si Toronto s’accroche et maintient la pression, Boston déroule son plan de jeu. La peinture est relativement ouverte pour les Raptors, mais les Celtics punissent par leur adresse à trois points (20/39, dont 6/8 pour Ojeleye). Toronto finira par craquer, mais le road trip reste positif.

Bilan de la semaine : 2-1 Bilan de la saison : 12-14

Joueurs en forme :

Norman Powell :

Autant être direct, Norman Powell est impressionnant quand il est titulaire. Il fait les bons choix, il se donne en défense, et il insuffle une bonne énergie à l’équipe. Le problème c’est qu’OG Anunoby ne sera pas out indéfiniment, et il va bien falloir le réintégrer à un moment donné. S’il offre une meilleure assurance défensive que Powell, il est aussi moins constant offensivement. Que fera Nick Nurse ?

Fred VanVleet:

Il est capable de faire tourner une équipe, il l’a montré. On attend juste de lui un peu plus de régularité et d’efficacité sur ses pénétrations, mais sa vision de jeu et sa défense étouffante sont des valeurs sûres.

Joueur en difficultés :

Terrence Davis :

Définitivement pas dans une bonne période, le constat est terrible pour celui que l’on a adoré découvrir la saison passée : il ne créer aucune différence lors de ses passages sur le parquet. Heureusement, cela ne se ressent pas encore défensivement.

Aron Baynes :

Il y avait du mieux pour lui, après un début de saison compliquée. Malheureusement, entre son shoot de loin qui ne rentre pas et ses échecs successifs au rebond offensif, cela fait trop de points « faciles » qui font défaut au Raptors.

Joueur de la semaine : Pascal Siakam

Et oui deux semaines de suite ! Il apporte chaque soir entre 20 et 30 points, à des pourcentages bien meilleur qu’en début de saison, il sait lâcher le ballon quand il le faut (si ses coéquipiers étaient un peu plus adroits, il pourrait compiler 5 assists par soir les yeux fermés) et défensivement, il fait moins de fautes bêtes. Cela fait du bien de ne plus le voir dans la colonne des déceptions de façon régulière.

Calendrier à venir :

Les Raptors sont de retour à Tampa Bay pour la réception des Timberwolves qui viennent de récupérer Karl Anthony Towns avant de reprendre la route pour une double confrontation face aux Bucks et un deuxième affrontement avec Minnesota en une semaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.